Horozons culturels Franco-iraniens
Accueil. Actualités. Association. Nos activités. Norouz. Contacts. Horozons culturels Franco-iraniens Horozons culturels Franco-iraniens
Association 1901 HCFI
Musique iranienne
La musique iranienne est celle pratiquée en Iran ou en Perse. Elle s'est en outre propagée au sein de la musique afghane, tadjike et turque.
Plusieurs fois millénaire, la musique iranienne remonte au Néolithique ainsi que l'attestent les sites archéologiques de Suse et Élam, au sud-ouest de l'Iran : on y jouait du luth et de la flûte sans qu'on en sache beaucoup plus.
Dans l'empire Achéménide, Hérodote reconnaît une place importante de la musique, particulièrement à la Cour royale ; il note également son rôle très important dans les cérémonies religieuses d'adoration de Mithra.
Une distinction s'impose entre la science de la musique (musicologie, Elm- e Musiqi) qui, en tant que branche des mathématiques a toujours été très bien considérée en Iran, et la performance musicale (Tarab, Navakhteh, Tasneef, Taraneh ou plus récemment (Muzik) qui a souvent eu une relation conflictuelle avec les autorités religieuses.Suite d’encyclopédie Wikipéda
Horozons culturels Franco-iraniens MUSIQUES.